Un économiste allemand analyse l'Energiewende

Un économiste allemand analyse l'Energiewende

Lundi passé, j'ai assisté à une conférence, démonstration brillante, de Hans Werner Sinn, l'un des économistes européens les plus cotés, qui a présenté son évaluation de l'atténuation des intermittences des nouvelles renouvelables, soleil photovoltaïque (PV) et vent. Son étude était centrée sur l'Allemagne, mais elle a bien sûr une valeur plus générale.
La publication sur laquelle sa conférence était basée est téléchargeable ici.

En résumé :

  • le problème est plus saisonnier que de court terme (ou plutôt, plus difficile a résoudre entre saisons que sur quelques heures ou jours)
  • Pour cela, le stockage par pompage-turbinage n'est pas réalisable (manque de place pour un trop grand nombre de bassins de rétention)
  • Même en construisant des capacités de stockage au maximum possible dans le pays ou dans une région (et sans se préoccuper des coûts d'investissement, ni des protecteurs de la nature), la part de PV+Vent à la production totale est limitée
  • La seule solution est dans une redondance avec des centrales thermiques, que l'on aime cela ou non.
  • Des alternatives (batteries électriques, hydrogène seul ou suivi de méthanisation) ne sont pas économiquement viables (rendements et coûts) dans l'état actuel des technologies.
  • L'addition d'un parc important de véhicules électriques aggraverait sérieusement le problème.

On savait déjà beaucoup de tout ça, mais une publication sérieuse aide à mettre en valeur les inconsistances des transitions énergétiques .

Il a caractérisé de « raconteurs d'histoires » ceux qui prétendent que tout est possible avec un smart grid (qui. selon moi, ne deviendrait en fait qu'un fat grid).

Il n'a pas parlé de réduction de la consommation qui pourraient être imposées aux consommateurs (industrie, service, transports, ménages), une solution de décroissance.
C'est pourtant une voie que nous concocte Sainte Doris (tant qu'elle est encore au CF, ensuite on verra quelle mission d'ambassadrice climatique elle prendra dans le cadre de l'ONU).
Protestante donc ne pouvant pas devenir sainte, Angela est en train de se faire ré-élire, elle ne fait donc pas de telles suggestions.

Dans l'assistance il y avait plusieurs conseillers d'état bâlois. Auront-il compris que Energiewende= programmierte Katastrophe ?

Article publié dans le blog personnel de l'auteur.
 


Demokratisierte Marktwirtschaft
E. L. Gärtner: Öko-Terror mit erneuerbarer Energie...
 
Derzeit gibt es keine Kommentare.
Bereits registriert? Hier einloggen
Gäste
Mo. 23. Okt. 2017

Sicherheitscode (Captcha)

Cron Job starten